La Moire d’Ohrid

Promesses

Tant de raisons

Classé dans : T — 20 décembre, 2008 @ 12:12

Je l’ai observé un long moment
puis doucement j’ai tiré le drap
sur ses fines et blanches épaules
et je me suis levé.

Les mains en forme de coupe,
j’ai déposé de l’eau fraîche sur mon visage,
volé quelques secondes au temps,
déjà tant de raisons d’aimer la vie.

Gabriel Beronne

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Douceur de Rêve |
alfalsafa |
NIDISH EDITIONS : Contes - ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Elle-Emoi
| Poèmes, Amour et Société
| Ned La Desosseuse